moringa oleifera

La propriété d'un arbre Moringa peut faire une énorme différence pour la subsistance d'une famille

 

moringa tree

 

 

Moringa oleifera peut guérir les malades, purifier l'eau, nourrir les affamés et il est très efficace contre la malnutrition.

Moringa - Un Supermarché Sur Un Arbre!

 

Imaginez un arbre dans votre jardin qui répondra à la plupart de vos besoins nutritionnels, qui peux purifier votre eau et peut guérir vos maladies??

 

Moringa oleifera poudre moringa oleifera tree

COMMENT FAIRE MORINGA OLEIFERA POUDRE

CULTIVER MORINGA DANS LES VILLES

ICI

ATTÉNUER CHANGEMENTS CLIMATIQUES AVEC MORINGA ICI

MORINGA PROPRIÉTÉS MÉDICINALES

ICI

PURIFICATION DES EAUX MORINGA OLEIFERA SEEDS

ICI

MORINGA RECHERCHE, ÉTUDES

ICI

COMMENT CULTIVER LE MORINGA OLEIFERA

ICI

MORINGA

OLEIFERA
RECETTES

ICI

MORINGA OLEIFERA ARBRE FEUILLES NUTRITION

ICI

Sceptique sur les nutriments de Moringa oleifera, avantages pour la santé ou les multiples qualités de moringa? Regardez les vidéos!

 

Documentaire Arbre Moringa oleifera 1

 

Documentaire Arbre Moringa oleifera 2

Comment Utiliser Moringa

 

Le Moringa (moringa oleifera) est un arbre tropical et une des plantes les plus utiles et polyvalentes qui existent sur terre.

 

Le Moringa est très riche en éléments nutritifs (vitamines, minéraux et protéines). Les feuilles fraîches de Moringa contiennent, par gramme :
7 fois autant de vitamine C que les oranges, 4 fois autant de calcium que le lait, 4 fois autant de vitamine A que la carotte, 3 fois autant de potassium que les bananes, 3 fois plus de fer que dans les épinards et autant de protéines que les œufs de poule !

 

Chaque partie de l’arbre de Moringa a des propriétés bénéfiques qui sont au service de l’humanité.

 

Le Moringa possède un énorme potentiel. Son intérêt est diététique, agronomique et médicinal. Il peut également purifier l’eau et la rendre potable. Les médecins utilisent l’arbre Moringa pour traiter le diabète et l’hypertension, il est également efficace contre les infections de la peau. Il peut aider à reconstruire les os fragiles, combattre les anémies et la malnutrition, et permettre à une mère d’allaiter son nourrisson. Mais le Moringa sert également de fourrage pour les animaux et on peut fabriquer du carburant avec la graine. On dirait de la magie !

 

Moringa oleifera est un arbre à croissance rapide, résistant à la sécheresse, qui se développe dans des conditions arides. Il peut atteindre une hauteur de jusqu’à 3 mètres dès la première année. Ses feuilles et ses gousses peuvent être utilisées tout de suite.

 

Le Moringa produit des feuilles pendant la saison sèche et même durant les périodes de sécheresse. Le Moringa est donc une véritable source de vie, une source de verdure lorsque peu d'autres aliments sont disponibles.

 

Le Moringa oleifera, arbre tropical à usages multiples, est passé en une décennie du statut de plante marginale, voire inconnue, à celui de nouvelle ressource alimentaire et économique pour les pays du Sud. Les feuilles, faciles à produire et très riches en protéines, vitamines et minéraux, sont de plus en plus utilisées dans des projets luttant contre la malnutrition. La production de feuilles de moringa est aussi un moyen de générer des revenus agricoles, de développer des activités de transformation agro-ali- mentaire et des nouveaux marchés.

 

Moringa : un arbre d’une rare puissance 

Le Moringa oleifera a été présenté sur le populaire talk-show ABC "The View"(USA) comme un super aliment en raison de son incroyable énergie énergie, la densité des nutriments, la perte de poids et des propriétés antioxydantes, sans effets secondaires.

 

 

Le moringa est une ressource exceptionnelle pour les pays en développement. transformées ou non, ses feuilles constituent non seulement une nouvelle pro- duction agricole à fort potentiel de revenus et d’emplois, mais aussi un aliment de haute valeur nutritionnelle à destination des familles et des marchés.

 

Le Moringa oleifera est un arbuste facile à cultiver, à croissance très rapide. Ses feuilles, fraîches ou transformées en poudre séchée, peuvent devenir un aliment courant ouvert à une multitude d’utilisations : plats préparés, jus, pains, beignets, pâtes, condiments, bouillon instantané… Cet aliment trouve sa place dans les familles, les cantines scolaires, les dispensaires, les maternités, les centres récupération nutritionnelle, mais aussi les restaurants et les supermarchés.

 

Contenu nutritionnel des feuilles de moringa fraîches

 

Les feuilles de Moringa oleifera font partie de la famille des légumes feuilles verts foncés, qui sont des aliments particulièrement riches en nutriments. En particulier, les feuilles de Moringa oleifera sont une bonne source de protéines, de calcium, de fer, de ß-carotène (converti en vitamine A dans le corps humain), de vitamine C et de vitamine E.

 

De plus, les feuilles de Moringa oleifera ont un taux de matière sèche élevé (autour de 20-25%) par rapport à la plupart des autres aliments végétaux (généralement autour de 10%). Cette particularité en fait un légume frais encore plus intéressant puisque 100 g de feuilles fraîches apporteront deux fois plus de nutriments que 100 g de la plupart des autres légumes.

 

Les feuilles de moringa constituent un aliment particulièrement riche en nutriments.

 

Ainsi, 100 grammes de feuilles de Moringa oleifera fraîches suffisent à couvrir :

• Entre 30 et 100% des apports journaliers recommandés en calcium (30% à 50% pour les adolescents, 40% à 60% pour les adultes, les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, 80 à 100% pour les enfants en dessous de 3 ans) ;
• Entre 25 et 80% des apports journaliers recommandés en fer (25% pour les femmes enceintes, 40 à 60% pour les adolescents et les femmes, 50 à 100% pour les hommes et les enfants).

 

Pour les vitamines, les apports journaliers recommandés pour la vitamine A varient de 400 µg équivalent rétinol (jeunes enfants) à 1000 µg équivalent rétinol (femmes allaitantes). En conséquence, 100 grammes des feuilles fraîches de Moringa oleifera peuvent théoriquement couvrir 100% des besoins, mais ceci dépend énormément des conditions de conservation et d’utilisation des feuilles. En effet, la vitamine A se dégrade avec le temps, la lumière et la chaleur.

De même 100 grammes de feuilles fraîches de Moringa oleifera pourraient couvrir 100% des besoins en vitamine C, pour laquelle les apports journaliers recommandés vont de 60 mg (jeunes enfants) à 130 mg (femmes allaitantes), mais cette vitamine se dégrade rapidement avec le temps et à la cuisson.

Pour une rétention optimale des nutriments, il est conseillé de consommer les feuilles rapidement après leur récolte, de les cuire peu de temps (seulement quelques minutes) ou même de les manger crues si elles sont jeunes et tendres.

Une autre manière de consommer les feuilles de Moringa oleifera est de les sécher et de les réduire en poudre, ce qui les rend facile à stocker et à incorporer dans les plats à tout moment. Pour s’assurer d’une bonne qualité nutritionnelle et sanitaire (microbio- logique) de la poudre de feuilles, son humidité résiduelle ne doit pas dépasser 7,5%, la durée de séchage doit être la plus courte possible et la température de séchage pas trop élevée (50 à 55°C maximum).
Même si une forte proportion des vitamines est perdue pendant le séchage, la poudre de feuille constitue tout de même un complément nutritionnel très riche, car c’est un concentré de feuilles

Contenu nutritionnel de la poudre de feuilles de moringa séchées

 

• 10 grammes de poudre de feuilles de Moringa oleifera par jour couvrent :
Calcium
• Environ 30% des apports journaliers recommandés pour les enfants entre 1 et 3 ans.
• Environ 25% des apports journaliers recommandés pour les enfants entre 4 et 9 ans
et pour les femmes adultes.
• Environ 15% des apports journaliers recommandés pour les adolescents et les fem- mes de plus de 55 ans.

fer
• Environ 30% des apports journaliers recommandés pour les enfants entre 1 et 12 ans.
• Environ 15% des apports journaliers recommandés pour les adolescents.
• Environ 20% des apports journaliers recommandés pour les hommes adultes et les
femmes de plus de 55 ans.
• Environ 12% des apports journaliers recommandés pour les femmes adultes.
• Environ 7% des apports journaliers recommandés pour les femmes enceintes.

Vitamine A
• 50 à 100% des apports journaliers recommandés pour toutes les catégories de po- pulation.

 

La poudre de feuilles de moringa peut s’utiliser un peu comme la spiruline séchée, une algue verte très riche en nutriments, couramment utilisée en tant que complément alimentaire. Le tableau 7 compare les valeurs de ces aliments d’origine végétale.

 

La poudre de feuilles de moringa peut être stockée un certain temps avant d’être consommée. Dans ce cas, la poudre doit être conservée dans un emballage étanche à l’eau, à l’air et à la lumière, pour préserver le maximum de vitamines et éviter les conta- minations microbiennes. Pendant le stockage, le contenu en protéines et minéraux sera stable pendant une durée de six mois, tandis que la teneur en vitamines peut diminuer jusqu’à 50% de sa valeur pendant la même période.

Une fois l’emballage ouvert, la poudre de feuilles doit être consommée rapidement (en une semaine) car sa teneur en eau augmentera et l’exposera à des contaminations microbiennes. Pour cette raison, il est conseillé de conditionner la poudre dans des emballages de petite contenance.

 

Les feuilles fraîches de moringa peuvent être mangées crues si elles sont jeunes et tendres, mais elles sont généralement cuisinées. Si la cuisson détruit une partie des nutriments, en particulier les vitamines, elle permet néanmoins à d’autres nutriments d’être mieux assimilés par l’organisme. Pour cette raison, il est important de considérer les techniques de préparation et de chercher à préserver le maximum d’éléments nutri- tifs. Ceci peut être réalisé en associant les feuilles de moringa avec d’autres ingrédients (huile, jus de citron, tomates), en cuisant les feuilles pendant une courte durée, ou en conservant le liquide (eau, sauce) dans lequel elles ont cuit. Utiliser de la poudre de feuilles de moringa est également un moyen de conserver les nutriments (bien qu’une partie ait été perdue pendant le séchage), car la poudre peut être ajoutée à la nourriture après la cuisson.

 

Vitamine C
Une étude faite au Sri Lanka a montré qu’en moyenne, les légumes feuilles perdent 32% de leur contenu en vitamine C lorsqu’ils sont bouillis pendant cinq minutes, et 54% pendant dix minutes. La cuisson à la vapeur est moins nocive, avec une perte de 15% en cinq minutes et 39% en dix minutes. Cuire les feuilles ou la poudre de moringa le moins longtemps possible est donc une bonne manière de préserver la vitamine C.

Beta-carotène
Le Centre Mondial de Recherche sur les Légumes (AVRDC, Taiwan) a montré que la rétention du carotène total et du béta-carotène des feuilles de moringa était améliorée en ajoutant de l’huile pendant la cuisson sous pression (76 à 99% de rétention avec l’huile contre 46 à 63% sans).

fer
La biodisponibilité des nutriments est leur capacité à être réellement assimilés et utilisés par le corps humain. La biodisponibilité du fer issu des plantes est moindre que celle du fer contenu dans les viandes. Une bonne manière d’améliorer la biodisponibilité du fer est d’ajouter de la vitamine C au plat. Ceci peut s’effectuer en utilisant du jus de citron, du zeste de citron ou des tomates fraîches.

 

AVRDC a démontré que faire bouillir les feuilles de moringa dans de l’eau multipliait la biodisponibilité in vitro du fer contenu dans les feuilles fraîches et dans la poudre de feuilles par 3,5 et 3 respectivement. De plus, faire bouillir les feuilles de moringa dans l’eau augmente l’activité antioxydante aqueuse.

Ceci montre que la cuisson des feuilles de moringa n’a pas nécessairement un impact négatif sur l’apport en nutriments. La chaleur détruit une partie de la vitamine C mais améliore l’assimilation du fer. La meilleure option est de varier les modes de consom- mation.

Vitamines solubles dans l’eau ou dans l’huile

 

La vitamine C et toutes les vitamines de type B contenues dans les feuilles de moringa sont solubles dans l’eau. D’autres vitamines sont au contraire solubles dans l’huile : c’est le cas des vitamines A (ß-carotène) et E (a-tocophérol).

 

Aussi, lorsque l’on cuisine les feuilles de moringa fraîches ou séchées, il ne faut pas jeter l’eau de cuisson si l’on veut bénéficier des vitamines C et B hydrosolubles. D’autre part, pour rendre disponibles les vitamines A et E liposolubles, il est conseillé de cuire les feuilles de moringa avec des matières grasses.

 

L’idéal est donc d’ébouillanter rapidement les feuilles de moringa dans un peu d’eau et d’incorporer le tout (feuilles et eau), en fin de cuisson, à une sauce contenant des matières grasses. Ainsi, vitamines hydrosolubles et liposolubles seront disponibles et peu dégradées par la cuisson.

 

Les recherches sur l’apport nutritionnel des aliments prennent de plus en plus en comp- te les modes de préparation et les interactions entre les ingrédients. la feuille de moringa ne se résume pas à une formule nutritionnelle : les aspects culinaires et culturels de sa consommation ont une importance fondamentale. C’est cette voie qui offre à présent un défi à relever, en travaillant non seulement avec des nutritionnistes mais aussi avec des cuisiniers et consommateurs africains.

 

Télécharger et partager des documents sur arbre l'Moringa

pdf All about the Wonder Tree pdf Anti diabetic property of Moringa oleifera pdf Biodiesel Production from Moringa Seeds pdfFrom Seed to Plant to Food to Health pdf Brochure illustrée sur la préparation des feuilles
pdfBrochure sur la culture intensive de feuilles pdfBrochure sur la production de fruits de Moringa pdfDevelopment Potential for Moringa Oil Products pdfNutritional Properties of Moringa Oleifera pdfM. effect on Gastric and Duodenal Ulcers
pdfHow to Produce Moringa Leaves Efficiently pdfHow to purify water with seeds pdfHow to use Moringa leaves and other nutritious plants pdfHow to plant and grow oleifera trees pdfNutritional Value of Moringa Leaves
pdfIllustrated brochure on leaves cultivation pdfIllustrated brochure on planting Moringa pdfIntensive oliefera cultivation instructions pdfL arbre tropical à usages multiples pdfMake Moringa Shea Soap Instructions
pdfMaking Moringa Leaf Powder pdfMedicinal properties of moringa oleifera pdfThe Miracle Tree pdfMoringa agricultural and industrial uses pdf Growing and Processing the Moringa Leaves
pdfMoringa breastfeeding Study pdf Produire et transformer les feuilles pdfThe suggested ways of cultivation pdfMoringa oil Business Plan and Budget pdfProduction Marketing M. Farm and Forestry
pdfMoringa Oil Characteristics pdfM. oleifera oil properties pdfMoringa Oleifera Tree Presentation pdfEbook Miracle Tree pdfMoringa propriétés nutritionnelles
pdfMoringa antifungal properties pdfMoringa business plan pdfStudy of diabetes treatment with moringa pdfLeaves Nutrition Value in 30g pdf Brochure: traitement de l'eau avec Moringa
pdfM. tree poverty alleviation and rural development pdfBrochure on leaf and fruit preparation pdfPotential uses of Moringa oleifera pdfThe Multiple Medicinal Uses pdfAntioxidant & anticancer activities of M. leaves
pdfM. oleifera to combat malnutrition pdfMoringa_Natural_Choice pdfM. Leaves as Functional Food Powder pdfStudy aphrodisiac activity of M. seeds pdfPotential of M. oleifera as livestock fodder crop

 

moringa oleifera tree

moringa Become Ambassador of the Moringa tree - Spread the Moringa seeds! moringa

Whats in the name?

Moringa oleifera - tree of life . Moringa oleifera - never die tree . Moringa oleifera - the magic tree . Moringa oleifera - tree of paradise . . Moringa oleifera - the miracle tree . Moringa oleifera - mothers' best friend

 

Buy Moringa Organic Extract

Acheter Moringa Plant Organic Extract

Buy Moringa Plant Oil

Acheter Moringa Plant Huile

Buy Moringa Organic Tea

Acheter Moringa Plant Organic Thé

 

Buy Moringa Organic Powder

Acheter Moringa Plant Organic Poudre

Buy Moringa Organic Capsules

Acheter Moringa Plant Organic Capsules

Partner: Moringa Trees

 

Back to Top; Miracle Trees Foundation